Milan Sent – rapport du stage à Montpellier – août 2017

Milan Sent

prix Alliance Française des Pays-Bas du Concours Visions d'Europe 2017

Assis sur un tabouret de bar dans le quartier Saint Roch, on n'entend pas seulement le français. Partout autour de nous, il y avait des gens des différentes nationalités, soit des allemands, soit des espagnols, soit des italiens, et cetera. Cette atmosphère donne à Montpellier l'air convivial, même si c'est une assez grande ville qui est diverse et cultivée. Pendant notre stage de français d'une semaine à l'Alliance Française, on a bien sûr beaucoup appris sur la langue française et les français, mais on a appris autant sur beaucoup des gens qui viennent même de l'autre côté de la planète et on a rencontré de nouveaux amis.

Après le vol d'Amsterdam à Montpellier, on était tout de suite accueillis par nos parents d'accueil. J'allais avec Fabrice, mon père d'accueil, à la maison de la famille Parisi et il m'avait assuré que je parlais français bien. Cela m'a soulagé parce que c'était en fait la première fois que je parlais vraiment avec un français. J'étais cordialement accueilli et ce soir ma mère d'accueil, Marielle, avait emmené moi et Anna, ma soeur d'accueil, au centre de Montpellier. En plus, Anna peut bavarder constamment et très vite. Ma mère d'accueil l'appelait un 'moulin à paroles'. Toute ma famille d'accueil m'a dit que je pourrais parler français vraiment très bien si je pouvais comprendre Anna. Mon autre soeur d'accueil, Lila, pouvait aussi parler assez vite mais j'arrivais la plupart du temps à la comprendre. Je me suis toujours senti bien chez la famille Parisi, surtout au dîner. Le dîner commençait vers sept heures et il finissait quand on en avait envie. Ainsi, on discute toute la soirée et c'est très convivial. À mardi, deux personnes Britanniques qui avaient aussi resté chez cette famille venaient dîner et on a resté à la table jusqu'à onze heures, au moins.

Milan Sent - Montpellier - août 2017
La classe de Florence avec Milan Sent (centre)

Pour un stage de français, il faut bien sûr aussi aller aux cours. Ils commençaient chaque matin à neuf heures et ils étaient assez sympas. On a discuté beaucoup sur de nombreux sujets et pendant quelques cours on écrivaient dans des groupes un article sur la presse. Cet article a apparu dans le magazine dont mon professeur de cette semaine est directrice. J'étais mis dans la classe C1 avec surtout des adultes mais finalement je m'entends bien avec ma classe. Ce que j'ai spécifiquement appris pendant ces cours, c'est la différence entre beaucoup de mots qui sont assez similaires. Mes deux professeurs Anaïs et Florence savaient tous les deux bien expliquer les nuances de la langue. Un jour on arrive à une étape du processus d'apprendre une langue quand les 'Grandes lignes' (la méthode que j'utilise à l'école) ne suffisent plus. Il faut se plonger dans les les nuances.

Quand on sortait de l'Alliance Française à midi, on allait souvent déjeuner en ville. Ce qu'on a fait à Montpellier, c'est surtout marcher et manger. Le tramway est vraiment un très bon façon de voyager, mais la ville vous invite de vous perdre dans les belles petites rues. On n'avait jamais besoin de l'aide de Google pour trouver un bon restaurant pour déjeuner ou dîner, il y en a beaucoup. En plus, on est parfois allés au centre commercial, notamment le Polygone et l'Odysseum, qui est gigantesque. Quand on était à l'Odysseum, on allait aussi au château de Flaugergues pour visiter le jardin et déguster du vin. C'était génial! Quel dommage que l'intérieur du château était fermé. Presque chaque jour, on est allés à la plage et souvent il n'y avait pas beaucoup de monde parce qu'il faisait 'froid'. Bien, il y avait du vent mais la plupart du temps il faisait assez beau, au moins pour des néerlandais. Quand il y a des gens qui sont sympas et intéressants avec lesquels on peut parler et rigoler, on ne sent pas la froideur.

Milan Sent - Montpellier - août 2017
Milan Sent, Marielle et Lila

Je peux facilement dire que c'était une semaine magnifique. J'ai fait des choses que je ne ferrais jamais normalement, parce que j'étais dans un endroit où je ne me trouverais pas normalement et parce que j'ai traîné avec gens avec qui je ne parlerais probablement pas. Tout ça a contribué à rendre cette semaine fantastique. Par conséquent, j'ai rencontré des gens qui sont incroyablement sympas et intéressants. Je m'étais amusé ainsi que j'avais même oublié l'heure le dernier jour. Du coup, j'avais presque raté l'avion, mais finalement tout est bien tourné.

Merci à tous qui ont rendu possible ce stage de français à Montpellier!

Milan Sent